jeudi 23 avril 2015

Concours Bento&co 2015

Hello,

Comme promis voici mon bento réalisé cette année pour le concours international de bento 2015.





















Cette année c'était le sandwich qui était à l'honneur. Je me suis donc penché sur l'idée de faire une jolie création sur le dessus de mon sandwich. Tout de suite, j'ai pensé à une japonaise dans un parc avec des cerisiers en fleurs (de saison) et je me suis dis pourquoi ne pas rajouter un torii... Aussitôt pensé, aussitôt dessiné !



Comme un sandwich, ma foie, c'est pas mal consistant, je l'ai accompagné de fruits en forme de cœur et d'étoile (fraise, kiwi, raisin et carambole).

Ne manquait qu'à réfléchir à : quoi mettre dans mon sandwich ? Des choses que j'aime : des oeufs brouillés, du jambon, de la salade et des tomates.

Voilà le tour était joué.

4 découpes de fromage, 31 découpes de nori, 4 découpes de carottes et 1 seule et unique découpe de poivron rouge.

Tatatammmm, je ne suis pas peu fière de vous présenter mon bento...











Et voici la photo que j'ai envoyé à Bento&co
























Ok je n'ai pas gagné mais j'ai adoré participer !

Pour voir les photos des deux gagnants c'est par ICI
Pour voter pour les 10 finalistes c'est par LA

Concours Bento&co 2014

Bonjour,

A l'heure où les résultats du concours international de bento 2015 sont sortis, je me rends compte que je n'avais pas encore publié mon bento réalisé pour le concours 2014.
Je vais réparer ici cet oubli et vous montrez ce fameux bento réalisé l'an passé.

Pas d'inquiétude dès cet après midi, je vous montrerais celui de cette année dont je suis bien fière même si je ne fais pas parties des finalistes.

Le thème de 2014 était : Mettre dans son bento des pommes de terre, des tomates, des carottes, du brocoli, du poulet, du riz et des oeufs, + un ingrédient de notre choix



























Voici la petite description qui était jointe avec l'envoi de ma photo

"Comme demandé mon bento contient : des pomme de terre / carotte / oeuf : dans la salade de pomme de terre à la japonaise, de la pomme de terre aussi pour le petit ours en purée, desTomates cerise, du Brocoli, du Riz , des Oeufs : tamagoyaki, de la Viande de Poulet teriyaki et 1 ingrédient de mon choix : salade verte
je me suis beaucoup amusée à réaliser ce bento et j'ai hâte de voir les bento des autres concurrents...
contente que ce concours nous permette de réfléchir tous les ans à une belle réalisation à pouvoir présenter."

Alors qu'en pensez-vous ?


Vous pouvez trouvez les deux bento gagnants ICI
et les 10 finalistes ICI

mercredi 15 avril 2015

Le déclin industriel (la photo du mois #32)

Bonjour,

Pas d'énigme pour ce mois-ci mais un thème intéressant bien que très difficile. C'est Alban Badger qui nous a proposé le thème :

"Roulement de tambour...... Je propose comme thème :

signe du déclin industriel


En espérant que ça vous inspire!!"

Jamais un thème ne m'a si peu inspiré. J'ai eu beau chercher, me questionner, questionner mes proches, rien n'y a fait. Il faut dire que trouver dans mes photos de vacances au Japon, une trace du déclin industriel n'est pas évident : pas de centrale de Fukushima en vue, quelques usines jetant leurs volutes de fumée, quelques photos que j'aurai pu détourner mais rien de bien concluant et puis hier soir mon mari me dit : 'tiens je crois que j'ai trouvé TA photo". 

Et oui, comme une évidence, je trouve que cette photo représente parfaitement, du moins c'est mon ressenti, l'échec ou le déclin de l'industrie.

Au milieu des building gigantesques et illuminés, dans ce pays industriel par excellence où l'innovation et l'emploi ne semble pas manquer, un dur retour à la réalité. Quand nous avons demandé à notre guide de quoi il s'agissait, elle nous a répondu, légèrement gênée : "ce sont des sans-logis".
Longtemps ignorés et rejetés, le gouvernement japonais les a enfin reconnu en 1997 mais beaucoup encore refusent l'assistance publique. Hausse du chômage, stagnation économique, changement des structures industrielles, loyers très chers, ... on eut raison de ces hommes (beaucoup plus nombreux que les femmes).
Ils construisent donc des cabanes de fortune recouvertent de bâches bleues dans les espaces publics, ici nous sommes juste à côté du temple d'Asakusa à Tokyo, mais nous en avons aussi croisé dans d'autres parcs, comme à Ueno. Ces personnes sans-logis sont parfois des travailleurs qui ne gagnent pas suffisamment d'argent pour se payer un logement.

Un peu gênée que j'étais de prendre cette photo, elle est légèrement floue et certainement mal cadrée, prise rapidement pour ne pas donner l'impression de me complaire à photographier la misère ou embêter ces hommes plein de courage.























Espérons que les autres blogueurs auront été également inspirés :

A'icha, Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Amy, Arwen, Aude, Autour de Cia, Ava, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Cara, CetO, Champagne, Chat bleu, Chloé, Christophe, Claire's Blog, CécileP, Céline, Céline in Paris, Dame Skarlette, DelphineF, Dom-Aufildesvues, El Padawan, Estelle, Eurydice, Eva INside-EXpat, Fanfan Raccoon, François le Niçois, Frédéric, Galéa, Gilsoub, Giselle 43, Guillaume, Homeos-tasie, Iris, Isaquarel, J'habite à Waterford, Josette, Josiane, Journal d'une Niçoise, Julia, Kenza, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d'Anne & Alex, Les Filles du Web, Loulou, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, MauriceMonAmour, Memories from anywhere, Milla la galerie, MissCarole, Morgane Byloos Photography, My Little Reflex, MyLittleRoad, Nanouk, Nicky, Noz & 'Lo, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, Renepaulhenry, Rosa, Rythme Indigo, Salon de Thé, Sandrine, Sinuaisons, Suki, Tambour Major, Testinaute, Thalie, Tuxana, Utopique-Lily, Woocares, Xoliv', Yvette la Chouette.

dimanche 29 mars 2015

Samedi soir c'était : Chankonabe

Coucou,

Vous connaissez les sumo ? Ces Dieux japonais, d'un bon gabarit, qui combattent. Ceux qui ne doivent ni sortir du cercle, ni toucher le sol avec une autre partie de leur corps que les pieds sous peine de se voir éliminer ? Je ne suis pas assez calée en matière de sumo pour vous en faire ici un exposé. La raison pour laquelle je vous parle d'eux est que samedi soir dernier j'ai cuisiné un chankonabe.

Le chankonabe est une fondue japonaise très calorique mangée traditionnellement par les sumo. Elle contient une base de soupe dashi ou de bouillon de poulet avec du saké ou du mirin pour ajouter du goût et de la saveur. Le chankonabe est composé de beaucoup de protéines (généralement du poulet), de daikon, de chou chinois et de shiitake qui mijotent dans un nabe (marmite japonaise).

Comme tout est bon pour rajouter des calories, ce chankonabe est servi avec du riz ou des udon et de la bière.

Je me suis donc décidée ce samedi soir, puisque j'avais des invités, à préparer ce fameux chankonabe que je rêve de goûter depuis un moment.
Pour mon inspiration de me suis servie d'un site (l'alimentation des lutteurs) et du planète japon n°25.


Voici donc la recette que j'ai réalisé :

- des boulettes de poulet au gingembre (je publierai bientôt la recette)
- du poulet en cube
- des carottes
- du daikon
- des shiitake
- des champignons enoki
- du chou chinois
- du poireau
- des udon

Le poireaux en rondelle, pas trop fines



Carottes et daikon en bâtonnets


Gingembre en rondelle, champignons enoki et ail dégermé

et pour le bouillon à faire mijoter pendant 1 bonne heure

- du dashi
- du mirin
- du sake
- de la pâte miso
- 1  cube de bouillon de poule dégraissé
- le vert du poireau
- du gingembre
- de l'ail

Allez hop, on enfile son tablier et on sort le wob (à défaut de nabe - grosse marmite japonaise)

Tout d'abord, il faut mettre le bouillon qui doit être chaud,
puis les cubes de poulet (ceux qui vont être le plus long à cuire)
pendant 10 minutes
Rajouter les carottes et le daikon pendant 10 minutes
puis les shiitake, le chou, le poireaux, les boulettes,...
pendant encore 10 minutes
C'est prêt à servir


Chacun se sert et met des ingrédients et du bouillon dans son bol

Quand quasiment tous les aliments sont servis, il est temps de rajouter les udon (ou le riz) dans le bouillon (4 minutes) et pendant ce temps on commence à manger

Ne reste plus qu'à se servir des udon et à terminer le repas



Savez-vous pourquoi un sumo ne mange traditionnellement que du poulet ?
Le porc et le bœuf marchent sur 4 pattes et le poisson reste sur le ventre, 
par superstition le lutteur ne mangera donc pas ces aliments
de façon a bien rester droit sur ses deux jambes
à la manière d'une poule ! (^-^) hihihi !

Pour les histoires de fin d'article...

- en ce qui concerne le bouillon, je ne me suis pas sentis le cœur à faire le bouillon préconisé dans le "Planète Japon" à savoir : Prendre une carcasse de poulet, la faire bouillir, débarrasser le carcasse des caillots de sang.... et la refaire bouillir pour faire le bouillon. Je suis lâche et j'ai préféré le cube de bouillon de poule !

Mais si cela vous dit .... vous pouvez essayer.


;-)  voici les épluchures du chankonabe qui
sont parties au composteur !

mercredi 25 mars 2015

Mais... Keskécé ? - l’œuf noir de Hakone

Hello,



Suite à la publication de ma photo du mois, je vous propose de découvrir maintenant la réponse à la question "Mais... Keskécé ?"

Certains des participants ont dit que ça se mange... OUI
Que c'est une perle ou une composition dans du sable avec un galet, un caillou... NON
Que c'est une larve, un œuf de cent ans, un oeuf de poulpe ou une graine... NON
Que c'est vivant... NON
D'autres m'ont proposée de sacrées idées qui m'ont bien faite rire comme maki okonomiyaki, un oeuf d'alien !.... NON

et finalement le grand gagnant est elpadawan :-)

Mais... Keskécé  alors ?

Après avoir emprunter un bateau pour faire le tour du lac Ashi, à la fois touristique et romantique, avec une belle vue sur le Mont Fuji quand il veut bien faire beau (ce qui n'était le cas quand nous y sommes allés), nous arrivons doucement à Hakone.

 Hakone ou l'autre pays des volcans. On part donc en direction d'Owakudani. On ne peut pas s'y tromper, l'odeur trahi le soufre. On se couvre le nez et pourtant on le sent.

 Après avec pris le petit sentier qui serpente et monte le long des sources d'eau chaude envoyant à tout va leurs fumées et vapeurs, regardé la carrière de soufre, senti l'odeur d’œuf pourri, nous apercevons une boutique qui vend des œufs noirs. Pas ragoutant au premier abord, nous nous laissons quand même tenter !



Et oui, parce que c'est bien d'un œuf qu'il s'agit ! Un œuf de poule que l'on achète pour manger ou pour offrir. Ces œufs sont pochés dans les sources d’eau chaude naturelle au Japon. Cuits à 70-80°C, ces œufs ressemblent à des œufs coques inversés (le jeune est cuit tandis que le blanc ne l'est pas), et prennent cette couleur noire à cause du souffre présent dans l'eau. Ces œufs prennent ensuite la télécabine à œufs pour être vendus.

























D'après les croyances populaires, chaque œuf apporte 7 ans de plus à la longévité de son mangeur. Avis aux amateurs !


Et pour finir cet article, je vous propose de me dire
les raisons pour lesquels vous me suivez
sur ce blog... je compte sur vous !


mercredi 18 mars 2015

Bento de la Saint Patrick

Coucou,

Avec une journée de retard, je publie mon bento de la saint Patrick. Si je ne me trompe pas, c'est la première fois que je fais un bento sur ce thème. J'étais très inspirée, le petit lutin de la saint Patrick, une chope de bière et finalement j'ai choisi le trèfle porte bonheur à 4 feuilles. Les autres idées me serviront pour les prochaines années lol !!!

Ahhhhh le trèfle porte bonheur. Peut être une occasion de me porter chance dans ma recherche d'emploi. Je suis sur un projet en ce moment qui satisferait, au moins pour un temps, mon éventuel employeur tout en préservant mon porte-feuille. Ben oui quoi ! Qu'on se le dise, si on travaille, il y a bien sûr de la passion mais les sous de la fin du mois compte également non ?

Assez parlé, je vous montre maintenant mon bento :



Au menu, on trouve donc une brochette d'olive, des pics trèfle avec du lupin, des nuggets sur des épinards à la crème, des onigiri en forme de cœur avec riz au persil, du fenouil pour surélever les onigiri, du poivron aux reflets orange et des brocolis.
Un bento alliant le vert, le blanc et l'orangé pour un rappel des couleurs du drapeau irlandais !




mardi 17 mars 2015

Bento hamburg et riz au furikake

Coucou,

Me revoilà en ce jour de la Saint Patrick avec un bento qui n'est ni vert, ni avec des trèfles (j'ai un jour de retard, il sera publié demain !).

En attendant je vous propose ce bento simple mais goûteux.
Du riz japonais avec du furikake au shiso rouge que j'adore, un hamburg japonais au veau et coriandre, du taboulé, des tomates, un épis de maïs, des épinard au miso et graines de sésame et du poulet aux poivrons.







Une petite question avant de terminer cet article...
Appréciez-vous que je vous permette de 
vous exprimer grâce à des sondages ? 
Vous avez été très peu à répondre à celui que je vous
ai proposé hier !